Le Canton prend de nouvelles mesures

| ven, 23. oct. 2020

Fermeture des établissements publics à 23 h, rassemblements de plus de 10 personnes interdits (sauf pour les manifestations politiques, culturelles, etc), interdiction des pratiques de sports impliquant des contacts physiques… Le Canton a dévoilé les nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie.

Face à une situation épidémiologique qualifiée de «très préoccupante», le Conseil d'Etat a décidé de «prendre des mesures immédiates, inspirées des recommandations faites hier par la Conférence latine des affaires sociales et sanitaires». Elles entrent en vigueur ce vendredi 23 octobre à 23 h et sont valables jusqu’au 30 novembre 2020.

Dans le détail, les mesures se déclinent ainsi:

- Les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public (places et places de jeu, promenades, trottoirs, sentiers, etc.) sont interdits, tout comme les rassemblements et rencontres de plus de 10 personnes dans l’espace privé. Cette interdiction ne s’applique pas aux manifestations telles que les manifestations politiques, culturelles et de la société civile, qui restent régies exclusivement par l’ordonnance fédérale COVID-19 situation particulière.
- Les discothèques et cabarets, titulaires d’une patente D, ainsi que les établissements de loisirs tels que casino, salles de jeu, de billard, de bowling, etc., sont fermés.
- Tous les autres établissements publics doivent fermer à 23h.
- Les établissements publics ne peuvent accueillir que des groupes de 4 personnes par table, sauf si les clients concernés vivent dans le même ménage.
- Les exploitant-e-s d’établissements publics et les personnes organisatrices de manifestations publiques doivent récolter les coordonnées de la clientèle ou de l’assistance, sous forme électronique.
- La pratique de sports et activités impliquant des contacts physiques (football, basketball, hockey, arts martiaux, danse, etc.) est interdite, à l’exception de l’entraînement à titre individuel.
- Les compétitions sportives professionnelles peuvent se dérouler devant un maximum de 1000 spectateurs. Les entraînements des sportifs professionnels doivent se dérouler à huis clos.
- La pratique du chant choral n’est autorisée que moyennant le port généralisé du masque, tant en répétition qu’en représentation.
- Le port du masque est obligatoire lors des marchés et des foires organisées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
- Dans les établissements de soins, notamment les hôpitaux et les EMS, les visites sont strictement limitées et encadrées conformément aux directives des établissements.
- Les Hautes Ecoles (HES-SO//FR, HEP, Université) ont mandat d’organiser un enseignement à distance lors des cours magistraux ou séminaires de groupe. Certaines situations particulières peuvent faire exception, notamment les enseignements fortement interactifs (travaux en laboratoire ou en atelier par exemple).

Avec ces mesures, le Conseil d'Etat «espère vivement freiner la progression de l’épidémie et éviter ainsi des mesures plus drastiques. Il insiste cependant sur le fait qu’une telle perspective ne pourra être évitée qu’avec la collaboration active de toute la population.» Le respect strict des gestes barrières (hygiène des mains, respect de la distance d’1,5 mètre, port du masque) dans le cadre privé comme dans l'espace public demeure «le meilleur moyen de lutter contre le coronavirus».

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...