Une révision indécente

sam, 21. nov. 2020

A propos de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat.

Depuis le mois de mars, le personnel de santé est aux premières loges pour lutter contre la pandémie. En tant qu’infirmière directement confrontée aux patient-e-s malades du Covid-19 à l’HFR, je peux en témoigner. Nos conditions de travail n’étaient déjà pas faciles avant la pandémie, elles se sont encore fortement détériorées. Au travail de nuit, service de garde, horaires coupés, etc., se sont ajoutés le stress lié au Covid-19, les réorganisations permanentes, la fatigue, les horaires encore plus démentiels.

Les statistiques en Suisse montrent que les infirmières, souvent insuffisamment rémunérées, quittent leur travail en cours de carrière, car trop épuisées pour continuer à travailler. Et voilà qu’en pleine pandémie, arrive…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...