«On reste simplement assis et on ne chante même plus»

mar, 02. fév. 2021

Avec les manifestations politiques, les messes et autres cultes religieux sont les derniers rassemblements de cinquante personnes qui restent autorisés.

Comment les fidèles vivent-ils cette exception? Reportage dimanche matin à Notre-Damede-Compassion, à Bulle.

L’évêque Charles Morerod et le curé modérateur Petru Popa observent, eux, une demande accrue de la spiritualité en ces temps troublés.

CLAIRE PASQUIER

Sur le parvis de la chapelle de Notre-Dame-de-Compassion, un panneau indique que le maximum de 50 personnes est atteint. La porte du lieu de culte est aussitôt fermée à clé par le sacristain. A l’intérieur, un gros pot de désinfectant trône sur une table en guise d’accueil. Chacun a dû s’inscrire à la messe de ce dimanche matin et le secrétariat de la cure conservera les coordonnées…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Pour le génie et son sourire d’avant

Après Tony Parker, Nicolas Anelka ou Michael Jordan, le géant américain Netflix a sorti ce mardi un nouveau documentaire sportif à la gloire d’Edson Arantes do Nascimento. Pelé, signé David Tryhorn et Ben Nicholas, retrace la période 1958-1970 auréolée de trois sacres au Mundial. Trame classique déroulée sur 1 h 48, happy end en prime.

Le documentaire offre pourtant une première image pénible de l’octogénaire, ...