Les Francomanias ont réussi leur pari

| sam, 28. aoû. 2021

«On l'a fait! On a osé, on a réussi et c'est incroyable!» Directeur des Francomanias de Bulle, Jean-Philippe Ghillani avait le sourire, samedi face à la presse, à l'heure de tirer le bilan du festival: les quatre week-ends ont réuni quelque 4700 spectateurs payants et 15 000 personnes au total.

Organisées dans des conditions particulières, avec toutes les incertitudes et les changements de dernière minute dus à la pandémie, les Francomanias sont «montées en puissance»: les concerts se déroulaient uniquement dans le cour du château les trois premiers week-ends, alors que la place du Marché (gratuite) s'est ajoutée pour les quatre derniers soirs, de mercredi à samedi. «Ça fait un bien fou de retrouver, dans la convivialité, les artistes, le public, les bénévoles», poursuit Jean-Philippe Ghillani. Sur le plan artistique, les concerts de Pomme, Georgio, Miossec, L'Impératrice ou encore Suzane ont marqué les esprits. Sur les dix soirées payantes dans la cour du château, trois ont affiché complet et quatre l'étaient «quasiment».

Quant à l'obligation de présenter un certificat Covid, elle semble avoir été bien acceptée: «Nous avions un gros doute sur le fait que le public plus jeune vienne, mais ça a superbien fonctionné», relève le programmateur Emmanuel Colliard.

L'édition 2022 est prévue du 31 août au 3 septembre. «Normalement, le festival se déroule sur quatre jours, avec trois scènes, dont celle de l'Hôtel de Ville. Mais si cette configuration devait à nouveau être modifiée, nous avons prouvé que nous pouvons être créatifs et nous adapter.» EB

Article complet et comptes rendus des soirées de vendredi et samedi à retrouver dans notre édition de mardi 31 août

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un camion arrêté avec six pneus lisses

Lundi vers 10 h, la Police cantonale a intercepté un camion qui circulait sur l'autoroute, de Bulle en direction de Châtel-St-Denis. Le véhicule a été escorté jusqu'au Centre d'entretien de Vaulruz, où les agents ont constaté que ses six pneus étaient dans un état d'usure avancé.