«Chez nous, des gens ont faim, ce n’est pas seulement ailleurs»

mar, 12. oct. 2021

Créé lors de la première vague de la pandémie, l’Observatoire de la précarité a réalisé une étude sur les Gruériens bénéficiant de l’aide alimentaire.

Ce monitoring démontre que, entre mars 2020 et aujourd’hui, le nombre de demandes a très fortement augmenté.

Les associations caritatives de la région s’unissent pour trouver des solutions. Un café solidarités est prévu le 16 octobre.

VALENTIN CASTELLA

«Ici, des gens ont faim. Ce n’est pas seulement ailleurs. Chez nous aussi!» Ce cri d’alerte est signé Claude Maillard, présidente de l’association Les Saint Bernard du cœur. Comme d’autres, elle a pris part à la création de l’Observatoire de la précarité-pouvoir d’agir en Gruyère. Ce nouveau groupe de travail a vu le jour au printemps 2020 lors de la première vague du Covid, au moment où les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déjà «vieux briscard» à 39 ans

Moteur de l’UDC gruérienne, Gabriel Kolly s’appuie sur un large réseau. A sa popularité, d’aucuns opposent une vision traditionaliste de l’autonomie communale.

YANN GUERCHANIK

PRÉFECTURE. Il n’a qu’à retrousser les manches de sa chemise. Sa veste n’en possède pas. Les avant-bras dégagés, prêts à l’…