Dans la tête d’un indécis

mar, 12. oct. 2021

RTS1, MERCREDI, À 20 H 10

«Tant qu’on n’a pas agi, on n’est pas en échec», témoigne Jean. Doute, perfectionnisme, peur de se tromper, quête de la solution parfaite... la difficulté de choisir prend des formes variées. Ce qu’on nous faisait miroiter comme une liberté devient une charge, lourde de responsabilités, même pour les moins indécis d’entre nous. Face à cette injonction, gage d’efficacité, il n’est pas étonnant que bon nombre d’entre nous veuillent y échapper.

Pourquoi est-ce que notre société induit de plus en plus d’indécision? Sommes-nous tous alors en train de devenir des indécis, des enfants qui ne veulent pas grandir et assumer des choix? Telles sont notamment les questions auxquelles répond le sociologue Rémy Oudghiri. Celui-ci relève: «C’est le paradoxe de l’abondance.» ■

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déjà «vieux briscard» à 39 ans

Moteur de l’UDC gruérienne, Gabriel Kolly s’appuie sur un large réseau. A sa popularité, d’aucuns opposent une vision traditionaliste de l’autonomie communale.

YANN GUERCHANIK

PRÉFECTURE. Il n’a qu’à retrousser les manches de sa chemise. Sa veste n’en possède pas. Les avant-bras dégagés, prêts à l’…