Son père, mytho et salaud

jeu, 14. oct. 2021

Six ans après Professiondupère, Sorj Chalandon repart sur les traces de son paternel. Enfantde salaud combine histoire du XXe siècle, fiction et portrait d’un mythomane qui, «pendant la guerre, était du mauvais côté».

ÉRIC BULLIARD

Le livre sur son père est presque devenu un genre en soi. Rien qu’en cet automne, Amélie Nothomb (Premier sang), Christine Angot (Le voyage dans l’est), Marc Dugain (La volonté) ou encore François Noudelmann (Les enfants de Cadillac, voir La Gruyère du 30 septembre) ont évoqué une figure paternelle, tour à tour admirée, crainte ou détestée. Sorj Chalandon y revient lui aussi, avec un titre choc, Enfant de salaud, pour former une sorte de diptyque avec Profession du père (2015).

Journaliste (après trente quatre ans à Libération, il travaille aujourd’hui au

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déjà «vieux briscard» à 39 ans

Moteur de l’UDC gruérienne, Gabriel Kolly s’appuie sur un large réseau. A sa popularité, d’aucuns opposent une vision traditionaliste de l’autonomie communale.

YANN GUERCHANIK

PRÉFECTURE. Il n’a qu’à retrousser les manches de sa chemise. Sa veste n’en possède pas. Les avant-bras dégagés, prêts à l’…