Un voyage au fil des émotions

mar, 19. oct. 2021

A la salle CO2, Tim Dup a proposé un concert riche de contrastes, entre «mélancolie heureuse» et rock fiévreux.

SAISON CULTURELLE. Il ne s’est pas formalisé de la modeste affluence. «On était bien, là, entre nous», lâche Tim Dup, vers la fin de son concert. Même impression du côté des quelque 120 spectateurs, samedi à la salle CO2 de La Tour-de-Trême: le sentiment d’avoir vécu une soirée privilégiée, en toute intimité. «On est en famille», comme le soulignait encore le jeune chanteur français.

D’emblée, Tim Dup séduit par sa voix aérienne. Début feutré avec A ciel ouvert, piano, boîtes à rythmes. «A la cool», sourit-il. Mais, très vite, sa prestation décolle et prend une autre dimension avec l’intensité de La course folle, puis le rock d’Une envie méchante.

Avec le bassiste Thomas Clairice…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses