«Une décharge d’humanité»

mar, 23. nov. 2021

Une chanson, son histoire et les souvenirs qui lui sont liés: tel est l’objet de cette chronique, issue de «Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde». Un blog décliné en deux livres.

FAMOUS BLUE RAINCOAT. On ne devrait pas avoir le droit d’écrire des trucs pareils. Pas avec cette voix, cette mélodie, cette pudeur crue qui met en lumière le sexe, la rage, l’impuissance, la solitude et les marches interminables dans la neige sale de New York, les mains enfoncées dans son imperméable. On est là dans le froid de décembre à entendre la musique étouffée sortant de quelques clubs de jazz, à faire et refaire le passé, dans l’espoir de changer l’histoire qui nous ruiné l’âme.

C’est un homme qui n’a pas su ôter la tristesse des yeux de sa femme et qui apprend à ne…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses