Tribune libre

mar, 16. nov. 2021

Le certif, un mal nécessaire

A propos de la loi Covid.

Nous voterons le 28 novembre pour la deuxième fois en l’espace de cinq mois sur la loi Covid. Cette loi comprend un élément essentiel supplémentaire comparé à la version adoptée en juin: la base légale qui permet à la Confédération d’émettre des certificats Covid. Soyons clairs, ces certificats sont une mesure d’exception, liée à la situation pandémique, et ne sauraient être la nouvelle normalité!

La loi Covid est acceptable – et surtout indispensable – à titre temporaire. Un non le 28 novembre signifierait que la Confédération ne pourrait plus décerner de certificat Covid dès le 19 mars 2022, rendant certains voyages impossibles. Car certains pays vont sans doute continuer à exiger ce type de document, même lorsque la Suisse aura…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses