Plainte déposée contre Nestlé pour publicité mensongère

| mar, 29. mar. 2016

Propriétaire de la marque Peter, Marc-Olivier Peter attaque Nestlé en justice à propos de la nouvelle publicité de la marque Cailler. C’est Daniel Peter qui a inventé le chocolat au lait et non la famille Cailler comme affirmé dans le clip. S’il gagne, la publicité devra être retirée.

PAR JEROME GACHET

Les vaches, le lait frais, les verts pâturages, les montagnes… Dans son nouveau spot publicitaire, Cailler joue la carte de l’authenticité. Le tout sur une musique à la Amélie Poulain. Ce qui fait bondir Marc-Olivier Peter, c’est cette phrase énoncée par un des acteurs du clip: «C’est la famille Cailler qui a inventé le chocolat au lait.» «Faux, s’insurge-t-il, c’est Daniel Peter, en 1875, à la rue des Bosquets 14, à Vevey et non dans la fabrique de Broc.»
Détenteur de la marque Peter, ce Zougois de 47 ans, originaire de Vevey, s’agace depuis quelque temps de la manière de faire de Nestlé, propriétaire de la marque Cailler. Il vient de déterrer la hache de guerre avec le géant de l’agroalimentaire. Le 1er mars, il a déposé une plainte contre Nestlé Suisse auprès de la commission suisse pour la loyauté, suivie, le jour d’après, d’une réclamation auprès du Secrétariat d’Etat à l’économie. Objectif: faire supprimer avec effet immédiat cette publicité, ainsi que la publication d’un rectificatif.
Personne ne conteste que Daniel Peter est l’inventeur du chocolat au lait. Les historiens qui se sont penchés sur le sujet l’attestent, à l’image d’Alain Bougard, l’un des meilleurs connaisseurs du sujet. Même l’entreprise Nestlé ne le nie pas, comme c’est le cas, par exemple, dans son attraction touristique de la Maison Cailler, à Broc.
Contacté, le porte-parole de Nestlé Suisse Philippe Oertlé se refuse à tout commentaire «dans la mesure où une procédure est en cours». Avant le dépôt de la plainte, il tenait les propos suivants dans Le Matin. «Nous n’avons jamais eu l’intention de contester la paternité du chocolat au lait à Daniel Peter! Mais une publicité, poursuivait-il, ne peut tout expliquer en détail. Elle se doit d’aller au but et, à ce titre, elle est parfois réductrice. Rappelons toutefois que Daniel Peter a épousé une fille Cailler, d’où le raccourci utilisé dans notre spot.»


«Générer plus de profits»
Une explication qui ne satisfait pas Marc-Olivier Peter. Pour lui, Nestlé n’a pas péché par excès de candeur, mais par appât du gain. «Cette publicité vise à générer des profits en faisant croire que tout est authentique, vrai. Nestlé laisse penser que ses produits sont artisanaux, alors qu’ils sont industriels. Les consommateurs sont trompés.»
Mais revenons aux liens de parenté entre la famille Cailler et la famille Peter. «Oui, Daniel Peter a épousé Fanny Cailler, reprend Marc-Olivier Peter. Mais ça ne change rien au fait que Cailler n’a rien à voir avec son invention! Les deux familles ne s’entendaient d’ailleurs pas bien.»
Né à Moudon en 1836, Daniel Peter est un industriel. Il se lance d’abord avec son frère Julien dans la fabrication de chandelles. «Quand il a marié Fanny Cailler, il a profité de la notoriété de Cailler pour promouvoir ses bougies. C’est ainsi qu’est née l’enseigne Peter-Cailler et Cie en 1867. La même année, son beau-père crée sa propre entité François-Louis Cailler afin de se démarquer», ajoute-t-il.
Les nouvelles découvertes sur le pétrole ruinent la filière des chandelles en quelques années et Daniel Peter se lance seul dans l’élaboration du chocolat au lait à Vevey. Il ouvre une usine de fabrication à Orbe en 1901. «Pour continuer à s’imposer sur le marché du chocolat, la Société des Chocolats Daniel Peter S.A. rachète l'entreprise fondée par Amédée Kohler en 1904, collabore avec Nestlé S.A. et fusionne avec la maison Cailler de Broc», indique la BCU de Lausanne sur son site. Naît une nouvelle raison sociale: Peter-Cailler-Kohler, Chocolats suisses S.A. en 1911. Et lors du crash boursier de 1929, celle-ci fusionne avec la société Nestlé.
Mais qui est Marc-Olivier Peter? Pourquoi a-t-il déposé la marque Peter et Kohler? Qu’est-ce qui le pousse à mener ce combat contre le géant Nestlé? «Je suis un passionné de chocolat», répond-il tout en précisant qu’il «adore la Gruyère et son folklore».
Contrairement à ce que laisse supposer son nom, il n’a pas de lien de parenté avec Daniel Peter. «En revanche, j’ai fait une promesse à un membre de sa famille de défendre son nom.» Employé de commerce travaillant dans le domaine du vin, il espère créer un label «Daniel Peter» que pourraient utiliser «les confiseurs qui font du vrai chocolat artisanal.»

Commentaires

certains gens ont des soucis....

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Val-de-Charmey se déchire

Incroyable rebondissement, lundi soir à Val-de-Charmey, à l'issue d'une assemblée communale fleuve qui s'est terminée peu avant 1 h du matin! Au final, la commune se retrouve dans l'impasse avec un conseil d'administration des Remontées mécaniques démissionnaire et un Conseil communal sans véritable solution.