Centre de compétence unique pour la Glâne

| jeu, 13. oct. 2016

Le visage du futur Centre d’enseignement spécialisé de Romont est connu. Situé dans le quartier d’En Bouley, le complexe abritera une école pour enfants et adolescents en situation de handicap, un foyer résidentiel, les Services auxiliaires scolaires Glâne-Veveyse, ainsi qu’un cabinet d’ergothérapie.

PAR FRANCOIS PHARISA

Trente-sept participants, un seul vainqueur. Pour son nouveau Centre d’enseignement spécialisé, la Fondation Handicap Glâne a choisi le projet Alea jacta est (les dés sont jetés) de l’atelier d’architecture neuchâtelois Manini Pietrini et du bureau d’ingénieurs DSI. Les membres du jury l’ont plébiscité à l’unanimité. Toutes les autres propositions de ce concours lancé en avril dernier sont à découvrir aux Ateliers de la Glâne, à Romont, jusqu’au 19 octobre.
Le complexe s’implantera dans le quartier d’En Bouley, à proximité du Bicubic et de la future piscine, sur une parcelle de 10400 m2. «Avec ce projet, Romont et la Glâne bénéficieront d’un centre de compétence unique dans le canton», s’enthousiasme Jacques Chavaz, président de la Fondation Handicap Glâne. Car le site accueillera non seulement une école pour mineurs en situation de handicap et un foyer résidentiel, mais aussi le siège romontois des Services auxiliaires scolaires Glâne-Veveyse et un cabinet d’ergothérapie.
A l’ouest, l’école, le bâtiment le plus volumineux, comprendra, sur deux étages (plus le rez-de-chaussée), 16 salles de classe, 20 salles annexes, des salles d’activité et de thérapie, un réfectoire modulable, divers bureaux et locaux techniques, ainsi qu’un préau couvert. Elle pourra accueillir 100 élèves, de 4 à 18 ans, résolvant ainsi l’inadéquation des locaux actuels, dispersés entre la Maison Saint-Charles et plusieurs appartements à proximité.
En face, de l’autre côté de la cour extérieure, trois bâtiments contigus, en forme de dés à jouer, épouseront la déclivité du terrain. Le premier abritera à la fois l’antenne romontoise des Services auxiliaires scolaires Glâne-Veveyse (460 m2) et un cabinet d’ergothérapie (160 m2), qui sera loué à des privés.
Au centre, un deuxième «dé» servira de réception, de secrétariat et de cafétéria. Une salle polyvalente (200 m2) y sera également aménagée.
Enfin, le foyer résidentiel offrira 24 chambres de 15 m2, réparties en trois lieux de vie comportant une cuisine, un salon et des sanitaires. Il accueillera les 15 résidents actuellement hébergés dans la structure provisoire de L’Ecureuil, à Drognens. Les autres chambres permettront de faire face à «une croissance rapide des besoins résidentiels d’adultes en situation de handicap».


Pour soi et avec les autres
«Avec une telle configuration, les différentes entités existent pour soi et avec les autres, conformément à leurs besoins spécifiques», souligne Jacques Chavaz, qui se réjouit également de la proximité avec le Bicubic, le CO et la future piscine. Des synergies sont envisagées.
Pour l’heure, le coût du projet est évalué entre 20 et 22 millions de francs, sans compter les 2,1 millions qui ont été nécessaires pour l’achat du terrain. Un devis plus précis sera établi une fois le projet finalisé. «En se fiant à un calendrier optimiste, le chantier commencerait durant l’automne 2017, pour une inauguration à la rentrée 2019», estime Jacques Chavaz.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...