Toujours de quoi batailler

sam, 10. aoû. 2019

Coup de plume
PAR KARINE ALLEMANN

L’autre jour en terrasse, un collègue a cette phrase soupirée une année sur deux: «C’est triste un été sans Coupe du monde, ni même jeux Olympiques…» On notera qu’il avait déjà oublié la Coupe du monde féminine. Mais c’est vrai, un été sur deux, aucun rassemblement planétaire ou européen du football (masculin) n’occupe nos soirées télé et nos discussions en journée. Mais cela n’empêche pas les journaux ou sites spécialisés de nourrir les boulimiques du ballon rond de nouvelles, fausses rumeurs et vrais transferts. Le foot sait capter l’attention.

Et personne ne semble s’étonner d’une autre particularité de ce sport: à l’heure d’écrire ces lignes, on ne sait pas encore où certaines superstars vont jouer cette saison, alors que les championnats…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une fête le 13 décembre pour l'ouverture des remontées mécaniques de Charmey

TéléCharmey organisera une grande fête le 13 décembre, veille de la réouverture projetée des installations après la faillite de mars dernier. Après trois mois de préparatifs initiaux, la société de remontées mécaniques a confirmé son objectif d’ouverture au public pour le week-end du 14-15 décembre.