Lè balè né dè tsôtin

En patois
En français

Anfin la fenithra ouvêrta chu lè j’èthêlè no puin dremi kemin di rê, lè pi fro dou lèvè. La brijon di hyotsètè din lè prâ é l’è j’àrè ke chànon a la danye dou mohyi, l’i a rin dè mèyà po no brechi.

To chin po vo dre ke le tsôtin l’è rèpri. Kan la dzornâ ch’è pachâye a trakouâ chéve è léva, a gratouyi pê le kurti, a vadrouyi din lè dzà ou lè montanyè, ou momin d’alâ ou yi, l’i a rin-mé ke vo j’inpatsè dè ronhyâ kemin on bènirà. Din nouthron velâdzo, on pou dremi chu lè duvè j’oroyè, mimamin chè krouvâ avuê.

Chin ke l’è damâdzo, l’è ke a la peka dou dzoua, on intin pâ-mé le tsan dou pu, pêrmo ke kotyè dètêna le chupouârton pâ-mé. In vela, l’an la chèta è le chon di moteu, l’è prà pye chan.

Anne Marie Yerly

 

 

Les belles nuits d’été

Enfin la fenêtre ouverte sur les étoiles nous pouvons dormir comme des rois, les pieds hors de la couette. Le chant des clochettes dans les prés et les heures qui sonnent au clocher de l’église, il n’y a rien de meilleur pour nous bercer.

Tout ça pour vous dire que l’été est de retour. Quand la journée est passée à s’affairer ici et là, à grattouiller dans le jardin, à vadrouiller dans les forêts ou les montagnes, au moment d’aller au lit, plus rien ne vous empêche de ronfler comme un bienheureux. Dans notre village, l’on peut dormir sur les deux oreilles, ou même se couvrir avec.

Ce qui est dommage, c’est qu’au petit jour, l’on entend plus le chant du coq, car quelques grincheux ne le supportent plus. En ville, on a le bruit et l’odeur des moteurs, c’est bien plus sain.

Anne Marie Yerly

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Favorol Papaux pourrait licencier ses 95 collaborateurs

Malgré des restructurations entre 2015 et 2019, Favorol Papaux, basé à Treyvaux, risque fort de disparaître. Dans un communiqué, les dirigeants de l'entreprise de stores et de volets ont annoncé lundi aux membres de la commission du personnel "le licenciement de l'ensemble des 95 collaborateurs".