Née de la crise sanitaire, la Braderie devrait être réitérée

mar, 27. oct. 2020

La première Braderie d’automne s’est tenue ce week-end sur le parking d’Espace Gruyère dans un cadre «Covid-compatible». Un rendez-vous bienvenu pour les commerçants itinérants qui souffrent depuis le début de la pandémie.

CLAIRE PASQUIER

Des barrières limitent l’accès au parking jouxtant Espace Gruyère. Sous le soleil d’automne, des visiteurs attendent patiemment et à distance les uns des autres de scanner le QR-code et de pénétrer dans la petite manifestation. Une des rares qui se tenait ce week-end en Gruyère. Lancée par le forain local Laurent Boschung et organisée par la Société romande des commerçants itinérants, la première Braderie d’automne a vu le jour en réponse au Covid-19. Trois jours durant, une septantaine d’artisans, forains et autres commerçants itinérants ont pu…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...