Le ski, ce culte de la renaissance

sam, 20. fév. 2021

De nombreux athlètes retrouvent la lumière en changeant de marque de ski.

Tout sauf une coïncidence pour le Veveysan d’adoption Luca Aerni et les autres. Explications.

Le Charmeysan Pierre Bugnard raconte «ses» Mondiaux de Cortina avant le slalom ce dimanche.

QUENTIN DOUSSE

Ils le vénèrent, l’embrassent, le brandissent sur le podium. Ils le maudissent et le haïssent, parfois, lorsque les résultats ne suivent pas. Pour les meilleurs athlètes du circuit, réunis jusqu’à dimanche aux championnats du monde à Cortina, le ski représente bien plus qu’un outil de travail.

C’est le symbole du succès. L’explication d’une résurrection, dans d’autres cas. «L’exemple parfait, c’est (le Norvégien) Aleksander Kilde. Il s’est fait connaître sur la marque Atomic avant de signer chez Head. Il a dû changer…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Pour le génie et son sourire d’avant

Après Tony Parker, Nicolas Anelka ou Michael Jordan, le géant américain Netflix a sorti ce mardi un nouveau documentaire sportif à la gloire d’Edson Arantes do Nascimento. Pelé, signé David Tryhorn et Ben Nicholas, retrace la période 1958-1970 auréolée de trois sacres au Mundial. Trame classique déroulée sur 1 h 48, happy end en prime.

Le documentaire offre pourtant une première image pénible de l’octogénaire, ...