Une stratégie plus dure contre le travail au noir

sam, 07. oct. 2017

Dans la lutte contre le travail au noir, la prévention a montré ses limites. Des représentants de l’économie, des syndicats et de l’Etat proposent quinze mesures pour durcir le ton. Au Gouvernement de choisir, d’ici à la fin de l’année, lesquelles appliquer.

XAVIER SCHALLER

ÉCONOMIE. Le travail au noir est une plaie. Pour les travailleurs, qui ne sont pas correctement protégés. Pour les entreprises, qui subissent une concurrence déloyale. Pour l’Etat et les assurances sociales, qui perdent des recettes. Le canton, qui a surtout misé sur la prévention jusqu’ici, va durcir sa stratégie: davantage d’interventions, davantage de répression, davantage de dissuasion.

«Il n’y a bien sûr pas de statistique officielle concernant le travail au noir, note Olivier Curty. Mais les entreprises et les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...