Des vaches et du folklore, à la pointe de sa mine sèche

mar, 13. nov. 2018

Amoureux du folklore, des paysages et de l’architecture de la région, Michel Gremion présente une centaine de dessins à La Maison du Gruyère, à Pringy. Rencontre.

MARTINE LEISER

Michel Gremion présente une centaine de ses créations au dessin à La Maison du Gruyère, à Pringy. Il y met en scène des troupeaux de rouges, de noires et de brunes, s’attarde sur les trésors architecturaux de la région et dévoile «un rapport intimiste avec les paysages». Il joue avec les ombres, jongle avec les dégradés, soigne les détails. En un mot, l’homme aime la précision.

«Je dessine toujours de 17 h à 19 h, une habitude que j’ai prise il y a plus de trente ans.» Sa passion pour le dessin, le Gruérien avoue l’avoir toujours cultivée en fin de journée. A l’époque, il rejoignait son atelier après le travail.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...