Des missions plus complexes

mar, 22. Jan. 2019

Dans son rapport annuel, le commandant du CSPI Glâne-Centre a relevé que les missions des sapeurspompiers «ne cessent de se diversifier et de se complexifier».

Quand, au premier trimestre 2018, le Corps de sapeurspompiers Glâne-Centre travaillait la conduite d’intervention et la prise de décision, il n’imaginait pas que, le 16 août, il faudrait «mettre tout ça en application à l’échelle 1: 1 au Saint-Georges à Romont», a souligné Philippe Mauron, commandant du CSPI Glâne-Centre et du Centre de renfort, dans son rapport présenté vendredi à l’assemblée générale.
L’intervention à cet établissement historique de la Grand-Rue a été la plus marquante des 93 enregistrées en 2018. Soit une de plus que l’année précédente et sept de moins qu’en 2016. Vingt-cinq de ces interventions concernaient le…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

«Préserver le caractère paisible et authentique de Morlon»

Inquiets par le projet de vague artificielle envisagé à la pointe de Morlon, une centaine de citoyens ont créé, jeudi soir, «la 1638», une association de défense des intérêts villageois.

Objectif, «provoquer un débat démocratique» autour de ce projet porté par Goya Onda SA et «influencer la prise d…