Ils disent oui au centre sportif, mais incitent peu à les suivre

jeu, 17. sep. 2020

PAR QUENTIN DOUSSE

INFRASTRUCTURE. «Bonjour, je m’appelle Margaux Favre, j’ai 15 ans et je suis gardienne de hockey sur glace. Je vous invite à voter oui au centre sportif. Il est autant important pour les élites que les amateurs de bénéficier de ces nouvelles infrastructures. Nous comptons tous sur vous.» Comme elle, Boris Mbala ou les frères Bussard notamment ont invité la population à soutenir la construction du Centre sportif de la Gruyère (CSG), dont le financement de 55 millions de francs sera soumis à votation le 27 septembre prochain.

Ces vidéos promotionnelles, relayées activement sur les réseaux sociaux, sont peu ou prou les seules traces de mobilisation du milieu sportif. A dix jours d’un premier scrutin décisif et, rappelons-le, onze ans après la première ébauche d’un projet…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le Canton prend de nouvelles mesures

Fermeture des établissements publics à 23 h, rassemblements de plus de 10 personnes interdits (sauf pour les manifestations politiques, culturelles, etc), interdiction des pratiques de sports impliquant des contacts physiques… Le Canton a dévoilé les nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie.