Le jeune public aura bel et bien sa saison

sam, 05. sep. 2020

Le Covid-19 n’aura pas eu raison du Théâtre la Malice, qui a dévoilé, hier, les six rendez-vous à l’affiche jusqu’en mars prochain.

JEAN GODEL

En trois ans, le Théâtre la Malice s’est bien installé dans l’offre culturelle bulloise et la grande salle de l’Hôtel de Ville a souvent fait le plein. Sa saison jeune public est venue judicieusement compléter, en bonne intelligence avec elle, l’offre de la salle CO2, une scène peu adaptée aux petits formats de ce genre théâtral.

Les responsables de la Malice ont donc présenté hier leur quatrième saison avec confiance. Six spectacles sont au programme, dont deux viennent tout juste d’être créés. D’entente avec les autorités, le public adulte portera le masque, tout le monde se désinfectera les mains et la billetterie permettra un tra- çage…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...