Sacrifions-nous les jeunes sur l’autel du Covid-19?

jeu, 19. nov. 2020

Impactée dans ses activités par les restrictions sanitaires, la jeune génération est désormais appelée Génération Covid.

Quels sont les effets socio-économiques de la pandémie sur les plus jeunes? La société est-elle en train de les sacrifier?

Etat des lieux, éléments de réponse et témoignages.

CLAIRE PASQUIER

Comme souvent, le terme est d’abord apparu dans les médias: Génération Covid. Cette nouvelle appellation engloberait les enfants, les adolescents et les adulescents, frappés de plein fouet par la pandémie. Pas tellement dans leur santé physique, mais dans leur santé mentale, leur quotidien et leurs perspectives d’avenir. «Ce qu’on sait en sociologie, c’est que les événements spécifiques, les crises, ont des effets cicatrices. Avec des conséquences à long terme pour des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...