Le Red Star, vivier de jeunes talents

sam, 19. déc. 2020

Sean Tormin, Al Amin Aid, Esaïe Dinganga Lugemba ou Aiman Maurer. Autant de noms qui pourraient bien faire vibrer le championnat de France dans les années à venir. Tous ont été formés à Saint-Ouen, à quelques encablures de Paris, sous le maillot mythique du Red Star avant de signer leur premier contrat en centre de formation. Tunique verte frappée d’une étoile rouge, l’équipe fondée par Jules Rimet en 1897 fait l’ascenseur entre la Ligue 2 et le National ces dernières années. Si le Red Star ne milite plus dans l’élite du football français, le stade Bauer reste une référence en matière de formation.

C’est ce qu’a voulu vérifier le journaliste français Basile de Bure dans Deux pieds sur terre, récemment sacré Prix Sport Scriptum 2020 du meilleur ouvrage littéraire de sport. En s’immergeant…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une jeune femme décède, victime d'un accident à Epagny

Mercredi matin 13 janvier, une automobiliste de 25 ans, qui circulait de Bulle en direction de Broc, est sortie de la route et a heurté un arbre de plein fouet. Grièvement blessée, elle a été désincarcérée avant d’être évacuée par un hélicoptère de la REGA vers un hôpital où elle est décédée.