«A ce moment-là, je me suis dit que je n’allais pas en revenir»

sam, 09. Jan. 2021

Intubé et plongé dans un coma artificiel durant huit jours, Philippe Menoud témoigne après un mois d’hospitalisation.

Le Bullois martèle: «Beaucoup de gens ne s’en rendent pas compte, mais ce virus est mortel.»

Ancien président du conseil d’administration de l’HFR, il souligne le travail remarquable du personnel médical.

CLAIRE PASQUIER

COVID. Il saisit sa tasse à café de ses deux mains tremblantes. Le souffle court, il décide de retirer son masque en tissu. «Je n’arrive pas à respirer là-dessous.» Philippe Menoud revient de loin. Le 24 novembre dernier, il est hospitalisé après un passage aux urgences à Riaz. Son état général est mauvais. «On dit que les symptômes qui atteignent les poumons apparaissent une dizaine de jours après avoir été infecté, alors j’ai dû contracter le Covid…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une jeune femme décède, victime d'un accident à Epagny

Mercredi matin 13 janvier, une automobiliste de 25 ans, qui circulait de Bulle en direction de Broc, est sortie de la route et a heurté un arbre de plein fouet. Grièvement blessée, elle a été désincarcérée avant d’être évacuée par un hélicoptère de la REGA vers un hôpital où elle est décédée.