La cosmétique artisanale doit passer en mode professionnel

mar, 12. Jan. 2021

Tous les artisans qui vendent des cosmétiques sur internet ou dans des points de vente devront d’ici avril se soumettre à une réglementation contraignante. Elle inclut un test d’innocuité par un toxicologue. Le consommateur doit en ressortir gagnant.

PRISKA RAUBER

LÉGISLATION. Nanoparticules camouflées, perturbateurs endocriniens ignorés, expérimentation animale, la cosmétique industrielle a de moins en moins la cote. Le consommateur entend reprendre le contrôle de ce qu’il applique sur sa peau. Il se tourne ainsi vers des produits simples, responsables, bio, locaux, vers la cosmétique artisanale. Le nombre de petites entreprises a d’ailleurs explosé ces cinq dernières années. Les plus amatrices d’entre elles vont devoir passer en mode professionnel.

A fin avril en effet, la révision…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une jeune femme décède, victime d'un accident à Epagny

Mercredi matin 13 janvier, une automobiliste de 25 ans, qui circulait de Bulle en direction de Broc, est sortie de la route et a heurté un arbre de plein fouet. Grièvement blessée, elle a été désincarcérée avant d’être évacuée par un hélicoptère de la REGA vers un hôpital où elle est décédée.