Seul sur la sangle, le slackeur face au défi de la peur

sam, 11. sep. 2021

La Highline Extreme se déroule pour la septième fois dans les airs du Moléson ce week-end.

Equilibristes du ciel, les slackeurs doivent gérer le vide et la peur pour certains.

Si un accident reste possible, le risque est faible selon le chef de la sécurité Yannick Wieser.

QUENTIN DOUSSE

HIGHLINE. A quoi peuvent-ils bien songer là-haut, sur une sangle de 25 millimètres de large, à lutter seuls face au vent et à la gravité? A leur vie de privilégié, à la mort, à tout ou plus sûrement à rien. «Sur la ligne, je me concentre uniquement sur mon souffle, mon corps et mes pieds. Je ne pense jamais à ce qu’il peut m’arriver de terrifiant, comme une sangle qui casse. Parce qu’il serait impossible de garder son équilibre et d’être performant», explique Ian Eisenberg, star de l’Extreme ce week-end…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un camion arrêté avec six pneus lisses

Lundi vers 10 h, la Police cantonale a intercepté un camion qui circulait sur l'autoroute, de Bulle en direction de Châtel-St-Denis. Le véhicule a été escorté jusqu'au Centre d'entretien de Vaulruz, où les agents ont constaté que ses six pneus étaient dans un état d'usure avancé.