Le terrain synthétique, davantage pratique que rentable

sam, 16. fév. 2019

Plusieurs terrains synthétiques ont vu le jour ces deux dernières années dans le canton pour permettre aux clubs de football de s’entraîner toute l’année.

Ces surfaces artificielles possèdent des atouts par rapport à une pelouse naturelle. Mais coûtent environ trois fois plus cher.

Décryptage de la situation dans le Sud fribourgeois.

MAXIME SCHWEIZER

Les terrains de football synthétiques fleurissent dans le canton: Villars-sur-Glâne, Guin, au Guintzet, Gletterens, Attalens, Bulle et bientôt Siviriez. Sans oublier les vétustes, mais toujours très utilisées, installations de Saint-Léonard. Même s’il est possible de dégager un bénéfice annuel grâce à sa location, une surface artificielle coûte environ trois fois plus cher qu’une pelouse naturelle. A court terme comme à long terme.
Tour…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Face au monstre coronavirus, le Bellu présente son Plan BB

Forcé par la crise sanitaire à se réinventer, le Belluard Bollwerk a choisi de se redéployer en une version réduite et nomade. Rencontre avec Laurence Wagner, nouvelle directrice du festival fribourgeois.

ÉRIC BULLIARD

ART CONTEMPORAIN. Son premier Belluard Bollwerk, Laurence Wagner le voulait monstrueux. En choisissant ce thème, la nouvelle directrice du festival fribourgeois d’art contemporain ne pouvait évidemment se douter qu’un vrai m...