Un tiers des captages d’eau pas aux normes

mar, 05. mai. 2020

PAR JEAN GODEL

Le canton en fait-il assez contre la pollution des eaux par les produits phytosanitaires? A cette question des députés Nicolas Pasquier (Verts, Bulle) et Cédric Péclard (vcg, Aumont), le Conseil d’Etat vient de répondre par un rapport dense, voire un brin indigeste, comme les eaux de nombreux ruisseaux fribourgeois. Mais fort instructif.

En préambule, il établit quelques constats. Oui, Fribourg a un problème avec ses eaux: si leur état est «globalement bon», on détecte «régulièrement» la présence de substances polluantes «dans les eaux sensibles» du canton. L’eau potable? Elle peut être consommée «sans crainte», assure le Conseil d’Etat. Mais d’abord grâce à son prétraitement par les sociétés de distribution…

Autre constat: le réseau de surveillance des eaux s’étoffe dans le…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Globull se trouve en situation critique

Fermé quatre mois à cause de la crise sanitaire, le club bullois Globull ne parvient pas à retrouver sa clientèle. Sa grande capacité d’accueil le dessert, estime son administrateur Gilles Ancion, qui redoute les conséquences économiques et sécuritaires d’une fermeture définitive.

PRISKA RAUBER

COVID. C’est un plaidoyer, qui sonne comme un avertissement. Le monde de la nuit souffre encore de la crise du Covid et s’il nR...