Cet été, pas de Marché folklorique

mar, 30. juin. 2020

Dans le chef-lieu gruérien, été rime avec Marché folklorique. Pas cette année, à cause du nouveau coronavirus. Jeudi, les habitués et les touristes devront se contenter de la version standard, cantonnée entre le château et les Halles. «Nous avons gardé les commerçants traditionnels, qui viennent toute l’année, explique le conseiller communal Jérôme Tornare. Avec juste une exception pour les journaux, afin de leur donner un coup de pouce.»

Ne pas organiser le Marché folklorique est une chose. Que les gens ne viennent pas en est une autre, pour un événement aussi populaire. Car, en temps normal, un Marché folklorique attire jusqu’à 10 000 personnes. Dix fois plus que la jauge maximale fixée par le Conseil fédéral jusqu’au 31 août. L’édition de jeudi servira de test. «Si nous voyons qu’il y…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...