Un «désordre intérieur» pour exprimer le chaos du monde

sam, 03. avr. 2021

Artiste reclus dans sa ferme des Colombettes, Marc Moret s’en est allé cette semaine. Ses œuvres, dont certaines seront exposées à Tokyo cet été, sont en passe d’être acquises par le Musée gruérien et le Musée d’art et d’histoire de Fribourg. L’historienne de l’art Lucienne Peiry lui rend hommage.

CHRISTOPHE DUTOIT

ART. «Je crois que Marc Moret s’en est allé paisible, témoigne Lucienne Peiry. Jeudi dernier, nous sommes allés au premier étage de sa ferme aux Colombettes et j’ai présenté ses œuvres à des responsables du Musée gruérien et du Musée d’art et d’histoire de Fribourg. Ses collages sont des œuvres très singulières, très impressionnantes. Je peux comprendre que certaines personnes soient stupéfaites et les trouvent même repoussantes, dans un premier temps. Elles interpellent, parce…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Impressionnant feu de forêt au-dessus de Crésuz

La forêt brûle en ce moment au-dessus de Crésuz et de Châtel-sur-Montsalvens sur 10'000 m2, informe la police cantonale. Deux hélicoptères assurent des rotations depuis le lac de Montsalvens. La situation est jugée «sensible et difficile» en raison du vent notamment.